Résultats annuels 2020

Date du communiqué: 
18/03/2021 - 17:01

Reims, jeudi 18 mars 2021 - 17h45

Les résultats 2020 de LANSON-BCC sont impactés par une crise sans précédent. La nette baisse des volumes vendus et du mix clients, conjuguée à la hausse du prix du raisin, l’ont globalement emporté sur les performances encourageantes de plusieurs Maisons. Le résultat net de cet exercice éprouvant reste tout de même positif et démontre la capacité du Groupe à s’adapter rapidement pour assurer sa résilience.

 

Faits marquants : le Marché

Les expéditions globales de l’Appellation Champagne s’élèvent à 244,1 millions de bouteilles (- 17,9 %). Le marché français poursuit son repli, entamé il y a dix ans, à -19,9 %. Il représente 46,4 % des volumes expédiés par la Champagne. Les autres pays de l’Union européenne sont en baisse de 13,3 % à 27,2 % des volumes vendus, comme les pays tiers : - 18,8 % à 26,5 % des volumes vendus. La valeur totale des expéditions s’établit à 4,2 milliards d’euros, - 16,7 %. Source CIVC

Nos Maisons

Sur des marchés aussi profondément affectés, les Maisons du Groupe les plus exportatrices et servant les clientèles traditionnelles (Philipponnat, De Venoge, Besserat de Bellefon) ont subi un net recul de leurs ventes. La Maison Lanson a renforcé ses parts de marché au Royaume Uni, premier débouché export des vins de Champagne, et au grand export. La Maison Boizel a enregistré des performances positives auprès de sa clientèle « B to C ». Nos deux Maisons les plus présentes en grande distribution, Chanoine Frères et Maison Burtin, ont enregistré des chiffres en retrait dus à la grande difficulté de répercuter les hausses excessives des prix du raisin ces dernières années.

Eléments du résultat consolidé

Normes IFRS - en M€

2020

2019

Variation

Chiffre d’affaires

223,12

250,29

- 10,9 %

Marge brute

79,07

92,92

 

Résultat opérationnel

13,42

17,63

- 23,9 %

% CA

6,0 %

7,0 %

 

Résultat financier

-3,83

-3,53

- 8,5 %

IS

-3,19

-4,17

 

Résultat net

6,39

10,11

- 36,8 %

% CA

2,9 %

4,0 %

 

 

Le chiffre d’affaires consolidé 2020 s’élève à 223,12 M€ (-10,9 %). En faisant abstraction de la filiale de courtage   dont l’activité est traditionnellement fluctuante, le chiffre d’affaires consolidé est de 219,74 M€ (- 10,7 %).

Le résultat opérationnel (EBIT) atteint 13,42 M€ contre 17,63 M€, - 23,9 %. Cette évolution s’explique principalement par la baisse des volumes enregistrée sur la plupart de nos marchés et la trop forte hausse du prix du raisin sur ces 10 dernières années. La réduction de près de 15 % de l’ensemble de nos charges de personnel et des charges externes ne peut absorber en totalité la baisse de l’activité et la hausse des coûts.

Le résultat financier concerne essentiellement le financement du vieillissement du stock de Champagne. Il s’établit à - 3,83 M€ contre - 3,53 M€, grâce à la maitrise de la dette bancaire et à la modération de son coût moyen.

Le résultat avant IS s’élève à 9,58 M€, - 32,1 %.

L’IS s’élève à 3,19 M€ (- 23,6 %). Le taux effectif d’IS supporté par le Groupe est de 33,3 %.

Le résultat net s’élève à 6,39 M€, - 36,8 %, soit un taux de marge nette de 2,9 %.

Eléments du bilan consolidé

Les capitaux propres s’élèvent à 289,1 M€ contre 287,9 M€ à fin 2019 notamment sous l’effet de provisions résultant de la revalorisation des engagements sociaux de 1,9 M€ (Mutuelle et IFC – indemnités de fin de carrière).

La dette financière nette consolidée s’élève à 533 M€ contre 544,4 M€ à fin 2019. Pour 439,7 M€, il s’agit des crédits de vieillissement d’un stock de vins de Champagne de près de 4 ans en moyenne, dont la valeur comptable s’élève à 523,1 M€, contre 540,3 M€ à fin 2019.

Les autres dettes financières s’élèvent à 105 M€ (contre 74,4 M€ à fin 2019), dont 43 M€ de PGE (8 M€ PGE BPI + 35 M€ PGE bancaires). 62 M€ concernent les investissements dans nos Maisons et vignobles, contre 74,4 M€ à fin 2019.

La structure financière du Groupe demeure solide : le gearing, 1,82, se situe à un niveau normal en Champagne en raison de l’importance du stock en vieillissement.

Proposition de dividende

Tenant compte de l’absence de dividende versé en 2020 et de sa confiance dans l’avenir, le Conseil d’Administration de LANSON-BCC soumettra au vote de l’Assemblée Générale du 29 avril 2021 le versement, le 4 mai 2021, d’un dividende de 0,20 € par action (22 % du RN). Comme c’est le cas depuis 2006, l’essentiel du résultat, soit 78 %, est capitalisé afin de donner au Groupe les moyens de son développement et continuer à améliorer son gearing.

Perspectives

Pure player familial du Champagne, LANSON-BCC maintient le cap de sa stratégie à long terme de développement en valeur, malgré le coup de frein dû au choc de la pandémie, et poursuit le renouvellement de sa gouvernance. L’ambition du Groupe de renforcer son positionnement dans l’univers des vins haut de gamme reste plus que jamais ancrée au cœur de son projet. La persistance de la crise sanitaire et économique n’entame pas le fort attachement des consommateurs du monde entier aux Vins de Champagne. La confiance du Groupe repose sur la qualité de ses vins, l’image en constant progrès de ses Maisons, et la dynamique de ses équipes.

Informations complémentaires

Les comptes consolidés 2020 ont été arrêtés le 18 mars 2021 par le Conseil d’Administration. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du « Document d’Enregistrement Universel » - URD - 2020 auprès de l’AMF.

Une vidéo de présentation des résultats 2020 est disponible sur le site Internet du Groupe : www.lanson-bcc.com

Document attaché: 

Champagne Lanson Champagne Chanoine Frères Champagne Besserat de Bellefon Champagne Boizel Champagne De VenogeChampagne PhilipponnatMaison Alexandre Bonnet Maison Burtin